JOUR J, 18h. La campagne la plus chère de l’histoire

C’est sur la base d’un double sophisme que la Cour Suprême a détruit, par un arrêt rendu le 21 janvier 2010 (Citizens United v. Federal Election Commission), toutes les digues du financement privé des campagnes électorales. 1.       Les entreprises sont des personnes physiques (« Corporations are people », comme dit Mitt Romney). Le 1er amendement sur la liberté d’expression s’applique donc à elles. 2. Le fait de pouvoir dépenser sans limites s’apparente à de la liberté d’expression.

Avant la déréglementation massive, les PAC (political action committees, comités d’action politique), des organisations privées qui ne sont indépendantes que formellement des deux grands partis politiques, pouvaient recueillir des dons individuels dans la limite de 5 000 dollars par personne.

Désormais, voici les super PAC, qui ne servent qu’à faire transiter le butin depuis les milliardaires et les multinationales vers les candidats. L’élection présidentielle de 2008 avait battu un record : elle avait coûté un milliard de dollars. Celle de 2012 l’a explosé : deux milliards (un milliard et des broutilles pour les républicains, 931 millions pour les démocrates).

Barack Obama avait commenté de la façon suivante la décision de a Cour Suprême : « C’est une victoire majeure pour les multinationales du pétrole, les banques de Wall Street (…) et les puissants intérêts qui mobilisent leur pouvoir  tous les jours à Washington pour étouffer la voix des Américains ordinaires ». Il avait raison. Il a pourtant décidé d’adopter, lui aussi, les Super PAC.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Direct

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s